Carrefour des Nouvelles Technologies et des Réseaux Sociaux

Prochain carrefour

Vendredi 21 octobre entre 10h30 et  12h

           Restaurant Lébénisterie     

         

   Thème

Révision des principales notions

Animateur Patrick

 

 

Thème dernier carrefour

Vendredi 29 avril 10h30 à 12h

Notions utiles à connaître sur Internet

 

Compte rendu du dernier carrefour 

            Lecture directe du texte du carrefour


 

Notions internet

CNTRS du 28 Avril 2022

 

Il y aura deux carrefours ayant pour thème Internet :

Celui d’aujourd’hui qui fait le point sur les notions à connaître du Web

Celui du mois prochain, animé par Georges sur l’accessibilité des sites.

AVANT D’ENTRER DANS LE SUJET CLARIFIONS QUELQUES NOTIONS :

Pourquoi ce terme d’Internet ?

C’est l’abréviation d’interconnecting qui signifie connexion, car en vérité il s’agit bien de connexions.

A partir de notre ordinateur nous allons nous connecter à un serveur distant.

Notre ordinateur dispose d’une immatriculation qui lui est propre appelée IP qui est affectée par le FAI pour qu’on puisse se connecter à internet.

Sur la barre d’adresse de notre logiciel spécialisé appelé : navigateur par exemple Mozilla Firefox, Google Chrome, Mocrosoft Edge, Safari Apple voire Opera on va demander au moteur de recherche Google ou Bing de rechercher une URL.

URL pour Uniform Ressource Locale est l’adresse d’un site.

Mais ce site peut être qu’un aspect d’un domaine qui regroupe plusieurs site.

Ainsi si on prend un exemple concret ceui de l’AVH :

Serveur déclaré en France : asso

Nom du domaine : avh.asso.fr

Quelques URL du domaine  : marseille.avh.asso.fr

magasin.asso.fr

Toutes les administrations seront caractérisée par la même extension : gouv donc celles qui vous adresseront une demande mais qui se référont d’une autre extension seront probablement d’origine frauduleuse. De m^me les extension eu pour europe voire ru russie doivent être utilisées avec précautions ne relevant de la législation française.

Chaque ordinateurlocal est relié a un serveur et la requete peut être distribué de pllusieurs chemins possibles illustrant ainsi un tissage de réseaux de réseaux en forme d’toile d’araignée ou plus copmmunément appelé toile. Internet est le diminutif de internet Ting ou en français connexions.

Internet compren le web,la messagerie, le transfert de fichiers, le streaming et les podcasts la vidéoconférence. Chaque service est géré par des protocole. Vous connaissez http pour le web citons aaussi smtp pour le courrier sortant et ftp pour le transfert de fichiers.

Un bref historique nous amène à la naissance de l’interconnexion des ordinateurs de la défense aux USA lors de la guerre froide avec l’URSS puids dans les années 70 ce sont les universités qui mis en commun leurs travaux enfin la grande révolution commerciale a boosté ce média.

B Conception des sites :

Il nous faut pour bien adapter notre stratégie de navigation nous mettre dans la peau d’un concepteur de site.

Il doit satisfaire à deux exigencess :

Valoriser au mieux l’objet de la publication et faciliter la navigation de l’utilisateur.

Mais aussi et surtout car c’est le nerf de la guerre obtenir un bon référencement des moteurs de recherche.

Il va devoir cerner au mieux l’objet de son site car il devra définir en une vingtaine de mots clés sa raison d’être.

Il faut qu’il établisse une arborescence de liens à partir de la pagr d’acceuil qui sera l’ossature de la navigation.

Il choisit en fonction du contenu le type de site :

Le Blog : convient à des fils d’evenements. Ex : le site des supporteurs d’un club relatant son actualité. La navigation se fait au moyen de pages.

La boutique : le site marchand introduit la notion de panier et l’accès à des pages sécurisées pour le paiement.

Le site institutionnel à la navigation axée sur les différentes activités de l’institution. Le site peut avoir dans ce cas une navigation assez large voire profonde. Par ex le site de notre association.

Le photos book : essentiellement des photos et un texte d’accompagnement. EX le site d’une galerie . Généralement ce type de site est relativement concentré.


 

Outre la page d »accueil on retrouvera .

Une page produit ou activité’accessibilité.

Une page institutionnelle. A popos de ou Qui sommes nous

Une page de contact

Eventuellement une page dédiée à l’accessibilité.

Entrons dans le détail de la structure d’une page web.

La page d’accueil :

Elle comporte un entête : header où se trouve toujours à gauche le Logo de l’institution, une bannière faite d’une image sur toute la longueur sous-titrée du nom du site.

Certains sites nécessitent une connexion à un compte, le lien pour se connecteter ou déconnecter est généralement en haut et à droite

Dessous une barre de navigation qui reprendra sous forme de liens les principales divisions du site. L e lien accueil sera toujours le premier à gauche. On doit pouvoir trouver à ce niveau les liens les plus caractéristiques évoqués précedemment.

La barre de navigation peut renvoyer à une lmiste simple qui dirigeront les visiteurs vers des pages portant vers une barre de menu liée à la division dans laquelle on navigue, ou bien la page d’accueil dispose d’une barre de navigation avec pour chaque division le détail sous forme de liste des liens sulbaternes. On y gagne du temps d’accès.

Un moteur de recherche à partir d’un champ d’édition et d’un bouton d’action peut permettre d’accéder plus directement à l’information souhaitée.

Le contenu de la page sera structurée en différentes balises afin que les bots, les robots indexeurs, puisse étalonner le menu notamlment les balises H2, les titres de niveau 2.

Des balises permettront de qualifier les paragraphes, images, citations qui meubleront cette partie.

Le pied de page ou footeur est réserées aux mentions légales et lorsque le site est récent un plan du site en iiens est inclus.

Les pages du contenu :

Elles sont structurées avec la reprise de la barre de navigation initiale ou leur propre barre.

Un site doit être étudié de façon que l’information soit accessible en un nombre peu élévé de clics.

On doit avoir dans ces pages une plus grande part à du contenu textuel organisé généralement autour d’un titre de page niveau 1, des titres de paragraphes niveau 2, éventu ellemnent divisé en titres niveau 3. Pratiquement les niveaux au dela ne sont pas usités.

Les pafes spéciales :

Les formulaires par exemple de création de comptes ou de contact , elles impliquent une interactivité avec le visiteur qui sera invité à remplir des champs, à agir sur des boutons d’action.

Ces pages verront le contenu formaté et controlé, car ils feront l objet d’enregistrement sur les serveurs du site. Les informations ainsi récoltées pourront l’objet d’un accès etde mùodifications éventuelles selon une loi récente.

Les pages de paiement et celles des donneées personnelles doivent être sécurisées et vous pouvez le constater en allant dans la barre d’adresse ou vous devrez lire en t^te de l’URL la mention https et un cadenas.


 

Quelle stratégie de naigation ?

Alors quelle stratégie de navigation doit adopter le déficient visuel ?

Le malvoyant qui utilise un fort grossissement sera désemparé, car les dimensions des pages web sont adaptées au mode d’affichage le plus performant :1900px x 1300 px, il est amené dans ce cas la à une navigation incessante et aura du mal à distinguer la strcture du site. On lui conseillera d’utiliser la liste des fonctionnalités en tant qu’outil si il utilise Zoomtext, les vocalisations de Google pour Chrome ou firefox, voir les synthèses vocales.

Une personne non voyante utilisant une synthèse vocale et aidée par une personne voyante sera peut êtrre désarçonnée car ce qu’il entend ne correspond pas à ce que l’aidant peut voire : lignes de tailles plus restreintes et liens utilisant uner ligne, alors que visuellement il peut etre la même.

Le déficient visuel écoutera avec attention la synthèse lire la page ce qui lui donnera une idée du type de siten de sa structure et naviguera en conséquence.

Selon la strcture si le site est un Blog navigation de page en page avec les liens eprésentant le N° de page et les titres.

Si le site est marchand on doit avoir une page compte et connexion, ou creation qui conduit à un formulaire. La navigation se fera avec rapidité avec la recherche plutôt que par la cascade des rayons. Un panier receuillera les articles commandés et il sera vidé lors de la liquidation de la commande. On peut mémoriser ses favoris.

Le site institutionnel sera visité avec les liens qui dirigeront vers sa production ou son statut. CE site dispose également d’un moteur de recherche pour limiter la navigation. Une fois la page atteinte le contenu se fait en se positionnant avec la hiérarchie des titres et la lecture.

Un site de photos est une navigation essentiellement par les titres.

La navigation par la structure :

Si le site est accessible la navigation peut se faire au clavier avec CTRL + ORIGIN pour se positionner en début, TAB et en sens inverse MAJ + TAB, la lecture des textes se faisant avec les flèches bas et haut.

Le souci de cette navigation est qu’elle est et on l’imagine très longue.

DFonc on utiliser les listes de fonctionnalités, les touches d’accès rapide la liste de celles de NVDA vous sera distribuée, les touches 2,3,4 du pavé alphanumérique pour parcourir les titres., navigation sur un tableau ave ALT+MAJ+ FLECHES OU ORIGINE Pour cellulke 1,1.

Un formulaire se parcourt avec TAB et on ne fait qu’ENTREE que sur le bouton d’action ex VALIDER, ANNULER. On fait ESPACE pour une case à cocher, flèches pour activer un bouton radio , ALT + FLECHE BAS pour dérouler une liste.

La liste de foinctionnalités formulaire / INSERT F5 pour JAWS iou INSERT F7 et choisir champs de formulaire pour le type de fonctionnalité permettra de se positioonner en début et de dérouler celui-ci comme on vient de le voir.

Touches pour la Navigation rapide :

h : aller au titre suivant. On peut choisir le niveau en tapant 1, 2, … sur le pavé alphanumérique.

l : aller à la liste suivante (puces ou numéros).

i : aller à l'élément suivant de la liste.

t : aller au tableau suivant.

k : aller au lien suivant.

v : aller au lien visité suivant.

u : aller au lien non visité suivant.

n : aller au texte après un bloc de liens suivant.

f : aller au champ de formulaire suivant.

e : aller à la zone d'édition suivante.

b : aller au bouton suivant.

c : aller à la liste déroulante suivante.

x : aller à la case à cocher suivante.

r : aller au bouton radio suivant.

q : aller à la balise de citation suivant.

g : aller au graphique suivant.

s : aller au séparateur suivant.

m : aller au cadre suivant.

d : aller à la région suivante (nouveau nom de "repère").

o : aller à l'objet embarqué suivant (par exemple vidéo).

a : aller à l'annotation suivante.

w : aller au mot mal orthographié suiva


 


 


 


 


 


 

 

 

Carrefours précédents

Compte rendu des carrefours précédents

Activer le lien rapports carrefours du menu de gauche, télécharger et ouvrir  les fichiers doc.