Matériel adapté

salle informatique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Configuration

Pour l'utilisation des logiciels d'informatique adaptée, la configuration souhaitable est la suivante :

    Processeur cadencé à une vitesse minimum de 2 Gigahertz,
    Carte graphique NVIDIA Geforce,
    RAM de 1Gigaoctet minimum,
    Disque dur de 250 Gigaoctet,
    Lecteur/graveur DVD,
    Un écran de minimum 21 pouces (pour les personnes mal-voyantes),
    1 clavier standard qu'on pourra optimiser par des gommettes et des caractères agrandis autocollants,
    1 souris standard,
    2 hauts parleurs,
    1 combiné imprimante-scanner,
    Système d'exploitation Windows XP, Vista, ou 7.
 

Les ordinateurs portables peuvent être une solution pratique, mais on attire l'attention sur le fait que le clavier n'est pas adapté à la mal-voyance, et que ces appareils sont relativement fragiles.

 

 Les logiciels adaptés

Selon votre situation, vous aurez besoin de certains logiciels :

    Pour personnes non voyantes : logiciel de revue d’écran : Jaws pour l’écho sonore des touches et des commandes utilisées avec en complément pour un meilleur confort auditif, une voie de synthèse de bonne qualité. Le coût de ce dispositif est d’environ 1500€.
    Pour les autres cas de déficience visuelle : un agrandisseur d’écran est préconisé, il peut être ou non couplé à une synthèse vocale. Le coût varie de 790 à 1400€.

 D’autres fournisseurs proposent des produits concurrentiels au standard précédemment évoqué : notamment Windowseyes ou Hal pour les revues d’écran  ou  Lunar pour les logiciels d’agrandissement. Ces produits moins onéreux, dont la part de marche croit mais dont la souplesse d’utilisation n’égale pas celle de leur précurseur. Il existe également des logiciels libres comme NVDA sous Windows ou Orca sous Linux.

 Le Club de Marseille est soucieux de conseiller les logiciels les plus adaptés et les moins coûteux c’est pourquoi il suit attentivement l’évolution des logiciels "dits libres". Ces logiciels sont en perpétuelle évolution et peuvent suppléer dans certains cas les logiciels commerciaux. C’est pourquoi, un formateur a été chargé d’en suivre les progrès, d’en faire des démonstrations et éventuellement faire des formations.

 Nous vous recommandons également de posséder un logiciel de traitement de texte (onéreux avec Word de la suite Microsoft Office ou gratuit avec Writer de la suite OpenOffice.org), ainsi qu'un logiciel de reconnaissance de caractère (Omnipage de Scansoft).